Le roi disait que j'étais diable, roman

Le roi disait que j'étais diable

roman
De Clara Dupont-Monod
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,00 €
lundi 03 novembre 2014 5 étoiles

Clara Dupont - Monod utilise la chronologie de l'Histoire de France et comble les blancs que les historiens ont laissé pour dresser le portrait d’Aliénor d'Aquitaine et de Louis VII. Elle décrit ces deux grands personnages qui ont vécu comme deux lignes parallèles qui ne peuvent jamais se rejoindre. Aliénor, femme de pouvoir et de conquête, obligée d'épouser à 13 ans Louis VII qui fut roi à la place de son frère alors qu'il voulait être moine.
Un roman palpitant, plein de batailles, de troubadours et de sensibilité écrit d'une manière contemporaine qui se prête très bien aux personnages.


Calibre 45

Calibre 45

Malharro, Martin
Indisponible sur notre site Indisponible sur notre site
lundi 03 novembre 2014 4 étoiles

"Un mariole, nommé Correa, engage un pigeon, nommé Mariani, pour qu'il cherche une pièce qu'on a volée dans le coffre-fort d'une crapule, nommée Fisbein, la nuit même où il s'est fait descendre. Le soi-disant assassin ou les assassins de la crapule appellent le pigeon pour lui vendre la pièce, le mariole et le pigeon se rendent à l'aveugle à un rendez-vous à San Isidro dans l'idée d'acheter une pièce volée, et là les assassins tuent le mariole et laissent la vie sauve au pigeon. Reste un question: à présent que doit faire la police du pigeon? Vous saisissez le problème?". Mariani, détective dans la recherche de personnes disparues se laisse embarquer dans une affaire de numismates qui va le mettre dans de beaux draps. Un livre drôle, plein de rebondissements et au personnage principal attachant.


EbookQuerelle autour d'un petit cochon italianissime à San Salvario

Querelle autour d'un petit cochon italianissime à San Salvario

Amara Lakhous
Disponible en quelques minutes ! Disponible en quelques minutes ! 14,99 €
lundi 06 octobre 2014 4 étoiles

Enzo est un journaliste exerçant son métier de façon quelque peu atypique. Encore célibataire, sa mère, "un filet" de protection", ne cesse de le couver et de s’inquiéter pour son avenir familial. Par le biais de ce narrateur, l'auteur dénonce le pouvoir des médias, la capacité de la presse à maquiller la vérité. Après tout, rien de plus facile puisque "peu importe qu'une chose soit vraie, il suffit qu'on la croie vraie pour qu'elle ait des effets réels".

Par ailleurs, le scoop concernant le cochon s'introduisant dans une mosquée permet, d'une façon humoristique, de rappeler les difficultés à la tolérance qu'entretiennent les peuples, ainsi que les problèmes d’intégration. C'est sur le ton de la légèreté et du risible que l'auteur tente d'éveiller nos consciences. Sous couvert d'hilarité, le sujet de son roman n'en reste pas moins sérieux. En effet, dans ce monde où chacun cherche à imposer son opinion "qui donc détient la vérité parfaite, absolue, inébranlable?"


La Dévoration

La Dévoration

De Nicolas d'Estiennes d'Orves
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 20,00 €
lundi 06 octobre 2014 4 étoiles

En notant, dès le début, "la souffrance est mon jardin", Nicolas Sevin, jeune écrivain, annonce combien celle-ci le hante au point d'en être le thème redondant de ses romans. Exposant le carnage, la destruction, il suppose révéler à l'homme qu'il est un animal, un bourreau, depuis l'origine de l'humanité. Toutefois, cette pensée obsédante ne cache-t-elle pas un sentiment plus profond? Entourée d'une mère, qualifiée de "gorgone", avec qui il entretient une "relation glauque", et un père réservé, ne refoule-t-il pas ses propres démons? Quand l'introspection devient trop douloureuse, Nicolas ne trouve solution que dans l'identification avec le célèbre cannibale japonais Morimoto. Mais l'écrivain arrivera-t-il à garder la maîtrise de lui-même dans cette quête identitaire? Pour analyser le mal qui ronge Nicolas, l'auteur, grâce à une richesse lexicale associée à des comparaisons et métaphores bestiales, ne cesse de nourrir notre imagination. Aussi, on ne peut sortir de ce roman qu'en le dévorant.


Une constellation de phénomènes vitaux

Une constellation de phénomènes vitaux

De Anthony Marra
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 22,00 €
samedi 27 septembre 2014 4 étoiles

Quand les Russes viennent enlever le père d'Haava, une fillette de 8 ans, Ahmed n'hésite pas à la mettre à l'abri dans un hôpital, où travaille Sonja en tant que médecin. A travers eux et une constellation de personnages, l'auteur nous narre les évènements marquants de cette guerre entre Russes et Tchétchènes sans faire preuve d'érudition. Par le biais des descriptions, il nous touche grâce à une force d'écriture reposant sur l'alternance entre horreur et douceur, trahison et compassion. Au cours de ces cinq jours éprouvants, l'insertion de flashs-back entretiennent, avec brio, suspense et révélations, tenant en haleine le lecteur du début à la fin. Une entrée littéraire prometteuse!