Le principe
EAN13 : 9782330048716
ISBN :978-2-330-04871-6
Éditeur :Actes Sud
Date Parution :
Collection :ROMANS, NOUVELLES
Nombre de pages :160
Dimensions : 19 x 10 x 1 cm
Poids : 137 g
Langue : français
Langue originale : français

Le principe

De

Fasciné par la figure du physicien allemand Werner Heisenberg (1901-1976) qui, après avoir élaboré le célèbre "principe d'incertitude", jeta les bases de la mécanique quantique, un jeune aspirant-philosophe désenchanté s'efforce, à l'aube du XXIe siècle, de considérer le mal à l'œuvre dans le monde contemporain et l'incomplétude de sa propre existence à l'aune de la destinée de cet homme de sciences exceptionnel.

Avec ce roman qui fait entrer en résonance les tragédies du dernier conflit mondial et une modernité rongée par les passions économiques, Jérôme Ferrari met en scène, telle une chute d’Icare toujours recommencée, la rencontre obstinément compromise entre l’âme de l’homme et la mystérieuse beauté du monde, que ne cessent de confisquer le dévoiement de la théorie en pratique et la corrosion des splendides innocences premières.

Jérôme Ferrari (Auteur) a également contribué aux livres...

À son image

À son image

Jérôme Ferrari

Actes Sud

En stock, expédié aujourd'hui 19,00 €
Le principe / roman

Le principe / roman

Jérôme Ferrari

Actes Sud

En stock, expédié aujourd'hui 6,80 €
Il se passe quelque chose...

Il se passe quelque chose...

Jérôme Ferrari

Flammarion

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 12,00 €
À fendre le cœur le plus dur

À fendre le cœur le plus dur

Jérôme Ferrari, Olivier Rohe

Inculte

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 13,90 €
Variétés de la mort

Variétés de la mort

Jérôme Ferrari

Actes Sud

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,70 €
Où j'ai laissé mon âme / roman

Où j'ai laissé mon âme / roman

Jérôme Ferrari

Actes Sud

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 6,80 €
En savoir plus sur Jérôme Ferrari

Vidéo

Jérôme Ferrari nous parle de son livre Le principe (éditions Actes Sud) dans l'émission Dialogues littéraires, réalisation : Ronan Loup.
Interview par Laurence Bellon.

4 Commentaires 4 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Une déception

2 étoiles

Par .

Jérôme Ferrari s'intéresse ici à un physicien allemand Werner Heisenberg qui a élaboré le fameux - pour les spécialistes- "principe d'incertitude". Vous ne connaissez pas ? Moi non plus. Mais nombre de lecteurs de ce roman m'avaient assuré que le fait de ne RIEN connaître en maths ne gênait nullement la lecture. J'aurais peut-être dû précisé que question physique j'étais aussi restée au niveau CP...

Donc le principe d'incertitude...

"Depuis que Max Planck avait découvert le quantum universel d'action, cette funeste constante h qui avait, en quelques années, contaminé les équations de la physique avec la célérité maligne d'un virus impossible à éradiquer, la nature semblait prise de folie : des brisures discrètes fissuraient l'antique continuité des flux d'énergie, la lumière grouillait d'étranges entités granuleuses et, dans le même temps, comme si ce n'était pas suffisant, la matière se mettait à rayonner sauvagement dans un halo fantomatique d'interférences."

Voilà voilà. Je me suis demandée si Ferrari n'avait pas volontairement cherché dans le dictionnaire de la physique les termes les plus compliqués pour les adjoindre sans réel sens, j'avoue avoir eu un doute que pourra peut-être dissiper Phili, spécialiste es maths et physique !

Je me suis accrochée pourtant, par respect pour mes acolytes Jérôme, Béa et Phili avec qui nous avions prévu cette lecture commune.

J'ai donc tenté de passer outre le sens pour m'intéresser à la poésie de la phrase. Et je n'ai plus rien compris au roman. Evidemment. De nombreux personnages apparaissaient, disparaissaient, la guerre a fait son entrée, et là je suis revenue en terrain connu -parce que l'histoire, quand même je maîtrise plus que les maths- Le roman s'est centré sur le problème moral du développement de la bombe atomique. Je n'ai rien appris de neuf, je n'ai pas tremblé, je n'ai pas pleuré, je n'ai pas hurlé "eurêka" dans ma salle de bains avec l'impression d'avoir découvert le secret de l'humanité ou d'avoir enfin compris quelque chose au monde qui nous entoure et à ses étranges habitants. J'ai alors à nouveau douté du talent de Ferrari. N'endort-il pas son lecteur avec de belles phrases pour cacher le vide de son propos ?

Lire la critique de Télérama m'a quelque peu orienté vers le sens -ou le non sens- de ce roman : "En brossant le portrait du physicien qui inventa le principe d'incertitude, Jérôme Ferrari dit l'incapacité des êtres à tout comprendre du monde." De fait Ferrari aurait écrit un roman incompréhensible pour que le lecteur se prenne soudain pour Socrate ? L'article précise aussi que l'un des thèmes du livre est la transmission, ironique non ?

Bref, dans ce sens, cela a fonctionné, j'ai refermé cet ovni en philosophant : "Je sais que je ne sais rien."...

philosophie, physique

5 étoiles

Par .

Vous l’aurez compris à la lecture du résumé, l’auteur allonge ses phrases au maximum. Personnellement, j’aime beaucoup la poésie de ces dites-phrases qui s’étirent.

Et l’auteur est presque arrivé à me faire percevoir la poésie intrinsèque de la science physique (j’ai bien dit presque).

Passant outre l’invention de la mécanique quantique (Oh Grand Mystère à mes yeux), j’ai aimé découvrir le principe d’incertitude entre l’endroit et le moment. Pour faire simple : si on peut définir l’endroit où se trouve une particule moléculaire, on ne peut définir à quelle instant elle se trouve à cet endroit. C’est ce principe qui régit le récit.

[Lire la suite ...]

4 étoiles

Par .

Un étudiant en philosophie dans les années 1980 rate son oral sur une étude d'Heisenberg qu'il n'a pas pris le temps d'étudier. Par le biais de ce jeune homme un brin impertinent mais fasciné par Heisenberg, Jérôme Ferrari revient sur la vie du physicien allemand qui a élaboré le principe d'incertitude.

Si Werner Heisenberg est l'un des pères de la physique quantique, Einstein a rejeté le résultat de ses travaux au départ. Passionné comme bon nombre de ses collèges scientifiques, il continue et obtient le prix Nobel de physique à 32 ans.

[Lire la suite ...]

Le principe

5 étoiles

Par . (Vauban)

Un ouvrage étonnant qui nous fait découvrir une personnalité pour le moins haute en couleurs.
Le narrateur, suite à sa scolarité s'est intéressé à un certain Heisenberg, physicien du début 20e. Il nous raconte la vie de cet homme de science et la superposition avec sa vie de jeune homme puis d'adulte se fait naturellement.
Un roman au style incisif, au ton parfois drôle et toujours poétique nous fait redécouvrir l'histoire à travers d'autre yeux.
Daïdrée.A