John Coltrane - Méditation
EAN13
9782859208950
ISBN
978-2-85920-895-0
Éditeur
Le Castor Astral
Date de publication
Collection
Poésie
Nombre de pages
112
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
159 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

John Coltrane - Méditation

De ,

Le Castor Astral

Poésie

Offres

Autre version disponible

Musicien culte, considéré comme le saxophoniste le plus révolutionnaire et le plus influent de l'histoire du jazz, John Coltrane n'a cessé de mener une quête fascinante. Du be-bop au free-jazz, transcendant toutes les étiquettes, annonçant toutes les avant-gardes, il a porté sa musique à un niveau d'expression jamais atteint. Comme disait Miles Davis : " John Coltrane s'est lui-même transformé en diamant. " Multipliant les aventures musicales les plus singulières, il a inventé une modernité radicale, creusant paradoxalement dans les traditions de l'Inde et de l'Afrique. Explorant des sentiers toujours plus vertigineux, jouant jusqu'aux confins du possible, ce " Prométhée sonore " meurt en 1967, foudroyé par un cancer du foie. Par un monologue poétique, Zéno Bianu s'attache à restituer le phrasé à la fois charnel et spirituel, dense et volubile, de John Coltrane. Fasciné par les grandes figures-limites de l'art, d'Antonin Artaud (Variations Artaud, Dumerchez) à Marina Tsvétaïéva (Le ciel brûle et Insomnie, Poésie/Gallimard), de Van Gogh (Le Battement du monde, Lettres Vives) à René Daumal et Roger Gilbert-Lecomte (Les Poètes du Grand Jeu, Poésie/Gallimard), Zéno Bianu nous livre un long chorus, tendre, sauvage, foisonnant, qui tente de remonter à la source même du son coltranien. Un torrent de notes entrelacées au milieu des étoiles.
À NOTER : John Coltrane (méditation) est le dernier volet d'une trilogie de Zéno Bianu éditée par le Castor Astral, comprenant Chet Baker (déploration) et Jimi Hendrix (aimantation).
Zéno Bianu est né à Paris, en 1950. Du Manifeste électrique (Soleil Noir, 1971) au Désespoir n'existe pas (Gallimard, 2010), il compose une ouvre multiforme, forte d'une quarantaine d'ouvrages, qui interroge la poésie, le jazz, le théâtre et l'Orient. Ses poèmes ont notamment été publiés par Gallimard et Fata Morgana. Ses pièces et adaptations, éditées chez Actes Sud-Papiers, ont été représentées au festival d'Avignon (Cour d'Honneur), au Festival d'Automne et à l'Odéon-Théâtre de l'Europe, notamment L'Idiot, dernière nuit, avec Denis Lavant, et Un Magicien, avec Robin Renucci. Familier des poétiques orientales, il a publié deux anthologies de haikus remarquées (Poésie/Gallimard). Il a reçu le prix international de poésie francophone Yvan Goll en 2003 pour Le Battement du monde (Lettres Vives), le prix de poésie Maïse Ploquin-Caunan de l'Académie française pour Chet Baker (déploration) (Le Castor Astral) en 2009, le prix Omar Khayyam pour Le Désespoir n'existe pas (Gallimard) en 2011.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Zéno Bianu
Plus d'informations sur Yves Buin