Les monstres : de la mythologie à la biologie du développement, Pour une vision scientifique et humaniste de la différence
Éditeur
Académie royale de Belgique
Date de publication
Collection
L'Académie en poche
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les monstres : de la mythologie à la biologie du développement

Pour une vision scientifique et humaniste de la différence

Académie royale de Belgique

L'Académie en poche

Offres

  • Aide EAN13 : 9782803107995
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    3.99
Le mot « monstre » renvoie à quelque chose d’effrayant et de repoussant.
Pourtant, en embryologie, il désigne des malformations congénitales dont
l’aspect s’éloigne assez fort de la norme communément admise, et qui sont fort
invalidantes, voire létales. L’existence de ces anomalies a enrichi la
mythologie, les légendes et la démonologie en créant ainsi des dieux, des
titans, des créatures démoniaques qui sont le reflet de ces malformations dans
le miroir de notre inconscient. Cependant, la biologie du développement a
permis progressivement de mieux comprendre la genèse de ces dysmorphoses. La
science permet ainsi une conversion du regard en mesure de forger une autre
vision de ce qui n’est en fait qu’une déviation accidentelle de notre nature
biologique, et de nous inciter à plus de tolérance et de compréhension à
l’égard des sujets qui en sont atteints, et qui ne sont pas moins humains que
nous.

Stéphane Louryan, membre de l’Académie royale de Médecine de Belgique,
président de la Société royale belge d’Anthropologie et de Préhistoire,
rédacteur en chef honoraire de la Revue Médicale de Bruxelles et rédacteur en
chef de Morphologie, est professeur d’Anatomie et Embryologie à la Faculté de
Médecine de l’Université libre de Bruxelles (ULB), et directeur du Laboratoire
d’Anatomie, Biomécanique et Organogenèse de l’ULB. Il est le conservateur du
Musée d’Anatomie et d’Embryologie Louis Deroubaix.

Nathalie Vanmuylder, présidente honoraire de la Société royale belge
d’Anthropologie et de Préhistoire, est maître-assistante au sein du
département biomédical de la Haute École Francisco Ferrer de la Ville de
Bruxelles et assistante-chargée d’exercices à la Faculté de Médecine de l’ULB.
Elle est responsable de l’inventaire et participe à la gestion scientifique du
Musée d’Anatomie et d’Embryologie Louis Deroubaix.
S'identifier pour envoyer des commentaires.