L'Art d'être malheureux
Éditeur
DLM
Date de publication
Collection
Développement personnel
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Art d'être malheureux

Dlm

Développement personnel

Offres

  • AideEAN13 : 9782732495989
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    10.99

  • AideEAN13 : 9782732495965
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    10.99

Autre version disponible

Dans L’Art d’être malheureux, le Pr Dirk De Wachter, psychiatre, se livre à
une critique acerbe de la « société du bonheur ». Soif toujours plus grande
d’épanouissement personnel, poursuite obsessionnelle du bonheur et de la
réussite… L’idée que la vie doit être rose coûte que coûte est la maladie de
notre époque ; elle s’insinue jusque dans les réseaux sociaux, excluant
définitivement les "mal-chanceux", ceux qui ne parviennent pas à exceller. Et
si être malheureux de temps en temps donnait du sens à nos vies ? Qu’aurions-
nous à gagner si nous acceptions plus facilement les moments difficiles ? Car
l’art de vivre consiste aussi à accorder un peu de place au malheur et au
chagrin, devenus tabous et indésirables dans nos sociétés. Pour répondre au
diktat de l'efficacité, le chagrin comme la mort sont « psychatrisés »,
médicalisés, car ils n’ont rien à faire dans la vie dynamique des « gagnants
». Paradoxalement, les épreuves de la vie, en créant du sens et du lien,
peuvent aussi être source de bonheur. Dans un monde clinique et sans contact,
Dirk De Wachter nous invite à nous ouvrir à la vulnérabilité des autres, à
communiquer, à échanger. Car mettre des mots sur les maux permet de donner du
sens à notre chagrin. Si la parole soigne, libère, sauve, l’auteur nous incite
en outre à créer de nouveaux modèles et rituels pour favoriser le lien, le
tissu social et le vivre ensemble. Il plaide également pour un ralentissement
de nos vies, et face aux menaces de morcellement, à la misère et l’injustice
de ce monde, il appelle chaque individu à la responsabilité individuelle et à
l’engagement.
S'identifier pour envoyer des commentaires.