EbookÉtude comparée des sociétés africaines, Leçon inaugurale prononcée le vendredi 25 février 1983
Éditeur :Collège de France
Date Parution :
Collection :Leçons inaugurales
Langue : français

Étude comparée des sociétés africaines

Leçon inaugurale prononcée le vendredi 25 février 1983

EAN13 : 9782722605268

• Fichier PDF sans DRM [Aide]

• Fichier EPUB sans DRM [Aide]

• Fichier Mobipocket sans DRM [Aide]

• Lecture en ligne [Aide]

4.99€
Ce serait une erreur de penser que l’Afrique est restée à l’écart de
l’histoire du monde jusqu’à son ouverture par la colonisation, tout comme ce
le serait inversement de croire que rien n’a pu s’y passer qui n’y soit
introduit de l’extérieur. Ce grand corps gullivérien harcelé sur ses bords est
aussi en tout temps parcouru de mouvements internes, de fermentations et de
bouillonnements. [...] En quelque sorte, le continent africain se présente
comme une gigantesque galerie ethnographique où seraient rassemblés la quasi-
totalité des éléments, dans leurs diverses combinaisons, sur lesquels s’exerce
la sagacité anthropologique. Et cette galerie, loin d’exposer des matériaux
morts ou moribonds, des survivances ou des archaïsmes, les étale à nos yeux
dans le foisonnement de la vie. Ainsi l’Afrique procure-t-elle la matière
nécessaire à un travail anthropologique en profondeur : elle fournit toujours
la ressource de comparer entre elles ses sociétés actuelles, qui sont
diverses, tout en les confrontant à d’autres qui lui sont extérieures, mais
elle offre aussi la possibilité de voir fonctionner in situ des institutions,
et même parfois plus largement des types d’organisation sociale qu’ailleurs on
ne connaît que par des descriptions ethnographiques anciennes ou par
l’histoire.

Commentaires

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.