L'oubliothèque mémorable de L.-F. Céline, Essai de sociocritique
Éditeur
Presses de l'Université de Montréal
Date de publication
Collection
Cavales
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'oubliothèque mémorable de L.-F. Céline

Essai de sociocritique

Presses de l'Université de Montréal

Cavales

Offres

  • Aide EAN13 : 9782760639874
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    22.99
Nous attendons d’un livre qu’il nous mette en garde contre les dangers
diététiques du bifteck, qu’il revienne sur l’histoire du scoubidou et qu’il
évoque les raffinements de la dentelle. Les derniers romans de Céline, soit
D’un château l’autre, Nord et Rigodon, font tout cela. Mais leur interrogation
première concerne l’amnésie de la société française d’après-guerre. Comment
une nation réécrit-elle le passé en fonction des intérêts du présent ? Et
comment un « salaud » aurait-il des choses intéressantes à dire sur la mémoire
d’un peuple ? Sans chercher à condamner ni à réhabiliter l’auteur, cet essai
se veut une analyse des symboles, des motifs et des usages de l’amnésie
collective telle qu’elle est mise en scène dans ses derniers romans. Ceux-ci
racontent une version illégitime de la Seconde Guerre mondiale au prisme de
genres désuets, d’intertextes issus du patrimoine littéraire, d’archaïsmes
linguistiques et d’allusions historiques. Ces lignées littéraires perdues sont
réactualisées par l’écriture afin de révéler les trous de mémoire collectifs.
Ce livre propose une lecture originale des derniers textes romanesques de
Céline. Il examine leur inventivité linguistique, leur humour, leur étrangeté,
parfois, et surtout leur portée critique à l’égard des représentations de la
mémoire d’une société qui veut oublier la guerre qui vient de s’achever, tout
en en gardant à jamais le souvenir.
S'identifier pour envoyer des commentaires.