Play Boy
EAN13 : 9782234084292
ISBN :978-2-234-08429-2
Éditeur :Stock
Date Parution :
Collection :La Bleue
Nombre de pages :160
Dimensions : 22 x 13 x 1 cm
Poids : 248 g
Langue : français

Play Boy

De

« J’ai même pas osé mettre la langue la première fois que j’ai embrassé une fille. C’était après Laurent. Avant je savais mais c’était théorique. J’ai fait un effort pour la deuxième. Je lui ai roulé une vraie pelle. Ça m’avait flattée comme un mec qu’elle soit mannequin. On progressait. J’avais toujours peur, mais moins. Sauf qu’à chaque fois on en était restées là. Ou plutôt elles en étaient restées là avec moi. Des hétéros qui se posaient vaguement la question et qui avaient calé. Des filles plus jeunes que moi, mais des filles comme moi. »

Constance Debré (Auteur) a également contribué aux livres...

Play Boy

Play boy

Constance Debré

10-18

En stock, expédié demain 6,60 €
Love Me Tender

Love me tender

Constance Debré

Flammarion

En stock, expédié demain 18,00 €
Manuel pratique de l'idéal, Abécédaire de survie

Manuel pratique de l'idéal, Abécédaire de survie

Constance Debré

Éditions Du Rocher

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 15,30 €
Un peu là beaucoup ailleurs

Un peu là beaucoup ailleurs

Constance Debré

Éditions Du Rocher

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 14,09 €
En savoir plus sur Constance Debré

Vidéo

Delphine de la librairie Dialogues nous propose ses coups de cœur du rayon Littérature : "Là-bas, août est un mois d'automne" de Bruno Pellegrino (Zoé), "Une longue impatience" de Gaëlle Josse (Notabilia) et "Play Boy" de Constance Debré (Stock).
Réalisation : Ronan Loup.
Questions posées par : Élise Le Fourn.

2 Commentaires 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Original !

4 étoiles

Par . (47° Nord)

Alternant révélations sur elle-même, souvenirs d'enfance et recherche du désir qu'elle n'a jamais réellement connu, la narratrice nous plonge au beau milieu de ses pensées embrouillées. Un récit sur le changement radical d'une femme, ou plutôt sur le retour à ses origines, qui va bouleverser sa vie.

Commentaires des libraires

Écrire sa réalité

5 étoiles

Par . (Librairie Page 36)

L'auteure écrit le moment de sa vie où elle vient de quitter son mari et son fils. C'est une période de crise, de quête, d'affirmation de soi.
Elle raconte comment elle perçoit, elle sait les êtres autour : sa famille, ses collègues, ceux qu'elle défend ( elle est avocate ). Elle dit la bourgeoisie dont elle est issue, ses codes, la liberté que ça lui donne. Elle dit l'injustice fondamentale d'être pauvre, à laquelle elle échappera toujours.
Elle dit sa sexualité, son désir des femmes qu'elle assouvit enfin.
Elle dit le plaisir que c'est pour elle de jouir du corps des femmes, de les faire jouir aussi. Elle dit l'importance du désir plus que le plaisir. Elle dit aussi les échecs que cela peut être ses tentatives avec les femmes. Elle dit la difficulté d'aimer. Qu'est-ce que c'est qu'aimer ? Elle dit son égoïsme et par là même, offre à sortir des discours peut-être mensongers ou peu fouillés habituels quant au désir, à la sexualité, à l'amour dans ce qui est trop souvent idéalisé. Aimer ne change rien à rien. Il reste à vivre, c'est tout.
Après " Play boy ", l'auteure sort en ce mois de Janvier 2020, " Love me tender ".
Une écriture directe, percutante, sans fioritures ; à suivre parce qu'elle interpelle. Et c'est bon d'être interpellé.