Les Soins palliatifs en France : psychopathologie d'une voix de l'inaudible
Éditeur
Connaissances & Savoirs
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Soins palliatifs en France : psychopathologie d'une voix de l'inaudible

Connaissances & Savoirs

Offres

  • AideEAN13 : 9782342156034
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    20.99
Dès sa création, le mouvement des soins palliatifs français s'est inspiré des
initiatives anglaises et plus particulièrement d'une fondatrice : Cicely
Saunders. À partir d'un refus de certaines pratiques, d'abandon des mourants
ou de mésusage de médicaments pour provoquer la mort de façon active, le
mouvement a pu formaliser ses principes tels que l'approche globale,
l'humanisme et l'écoute de la singularité, ceci avec l'aide de groupes
d'horizons divers, laïcs, religieux, ou encore des citoyens, non
professionnels, concernés par ces questions hautement complexes de la fin de
vie ou des maladies graves. Aujourd'hui, le défi central à venir se situe au
niveau de la transmission et de l'intelligibilité du discours de la «
philosophie palliative », discours qui peut parfois se rigidifier. Sans
forcément le vouloir délibérément, une transformation s'opère en une doctrine
qui peut soutenir une certaine version d'un « bien mourir », devenu normé et
standardisé. Cette rigidification peut être analysée comme un retour de la
dimension de refus qui a constitué le mouvement à sa base. En effet, d'un
rejet des dimensions de gestion purement administrative et statistique de
l'humain ainsi que de certaines logiques hospitalières, le questionnement
identitaire à venir, pour le mouvement, se situe dans sa transformation vers
deux horizons opposés : une opposition stricte à ces logiques ou une
assimilation. Ces évolutions impliquent de s'intéresser de façon rigoureuse à
ces dynamiques d'opposition, de transformation et d'assimilation, afin de
mettre en lumière les enjeux invisibles de la voix du discours des soins
palliatifs, au sein d'un contexte sociétal tourmenté et d'opinions
instrumentalisées. Cette voix du mouvement des soins palliatifs français peut-
elle se transformer d'un mouvement d'opposition vers un mouvement de
proposition ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.