Low Down

Low Down

Clélia Laventure

Le nouvel Attila

  • par (Libraire)
    27 novembre 2015

    Les berceuses d'enfance de la fille du pianiste be-bop Joe Albany ont une texture de ciel d'orage mais elle ne les échangerait pour rien au monde. Laissée aux soins de son père, à qui elle voue un amour absolu, elle dérive en confiance et se forge une culture et des préceptes de vie dans un chaos où se débattent, parfois avec classe mais plus souvent éperdument, junkies, jazzmen en mal de contrat, tous les enfants perdus de Los Angeles, lointains cousins des « mendiants et orgueilleux » de Cossery.


  • par (Libraire)
    26 septembre 2015

    Vous allez découvrir!

    «Souvent, je songeais que mon père était né de la musique, une mélodie entêtée qui prit la forme d'un homme».

    Ainsi commence ce récit d'amour d'une fille pour son père. Amy Joe nous raconte quel grand musicien était Joe Albany, brillant pianiste de Jazz qui a côtoyé les plus grand (Charlie Parker, Chet Baker, Louis Amstong), mais qui était également adepte de l’héroïne. D'une éducation peu commune jusqu'à l'inversion des rôles de parents-enfants, Amy n'en retire pas moins une grande fierté d'être la fille du grand Joe Albany.

    Marie Nawrot


  • par (Libraire)
    19 juillet 2015

    Dans son journal, Amy raconte la vie avec son père Joe Albany, pianiste blanc pionnier du be-bop.
    La vie de ce dernier, en proie à l'alcool et la drogue, se termine en 1988. Amy arrive difficilement à se construire dans cette ambiance de junkie, de la Beat Generation...Son père la confie à sa mère lorsqu'il part pour L'Europe. Amy vit cette séparation à la fois comme une déchirure et un soulagement. Elle l'adore, l'admire mais sent qu'ils ont besoin d'être séparés pour avancer chacun de leur côté.
    Le lecteur sera charmé par la fraîcheur et le naturel de son écriture, ainsi que par l'humour, l'ignoble et l'émotion vive du récit.